Les deux chiens Le chien tout seul
Éxpo-Vente, Toilettage & Éducation de chiots entre Marseille et Aix-en-Provence
  • Adresse : Chiots.com, Plan de Campagne 13480
  • Téléphone : 04 42 02 92 06 - E-mail : marilyne@chiots.com
  • Horaires : Du mardi au dimanche de 10h à 19h
Westie
Race :

Westie

Autre nom : West-Highland, White-Terrier
Classification : Groupe 3 - Section B
Pays d'origine : Grande Bretagne
Contactez-nous !
Voir tous nos chiots disponibles à la vente

Historique du Terre Neuve

On se perd en hypothèses sur les origines exactes de ce chien. Saint-Bernard ou Montagne des Pyrénées que des pêcheurs basques auraient introduit ? Chien d’ours de Carélie ou Molosse arrivé ici avec les Norvégiens au 16ème siècle ? Ou encore plus tôt, avec l’envahisseur Viking ? Toujours est-il que le croisement de l’une, ou de plusieurs, de ces races avec des chiens locaux a donné naissance au Greater Saint-John, lui-même grand aïeul du Terre-Neuve. Le peintre Sir Edwin Landseer a énormément contribué par ses tableaux animaliers à faire connaître ce chien, dont une variété porte son nom. Cette race est connue en France depuis le milieu du 19ème siècle, mais ce n’est qu’en 1963 que son Club fut créé.

Caractère du Terre-Neuve

C’est un chien fidèle et calme, franc, sensible, d’une docilité et d’une douceur exceptionnelles. Avec les enfants, le Terre Neuve est adorable, surtout avec les tout petits. Débonnaire et placide, le Terre Neuve se laisse faire avec une patience rare et accepte tous les jeux. Doué d’une grande vigilance naturelle et d’un instinct protecteur supérieur, c’est un chien très sûr à qui l’on peut confier sans problèmes la surveillance des jeunes enfants. Ce n’est pas un gardien, le Terre Neuve est uniquement dissuasif de par son format. le Terre Neuve possède au plus haut degré l’instinct de sauvetage, se jetant à l’eau, pouvant nager des heures, pour secourir un naufragé. Véritable « Saint-Bernard des mers ». Son éducation sera ferme mais avec patience car le Terre Neuve n’atteint pas sa maturité psychique avant deux ans.

Divers

Le seul petit défaut de ce chien serait de baver un peu. le Terre Neuve peut s’adapter à la vie en appartement à condition de le sortir souvent et de ne pas l’y laisser seul trop longtemps. C’est un chien qui a besoin d’espace et d’exercice régulier. le Terre Neuve craint la chaleur. Sa robe ne nécessite pas un entretien trop astreignant. Le Terre-Neuve tacheté est à l’origine de la création du Landseer, considéré selon les pays comme une simple variété ou comme une race à part entière.

Durée moyenne de vie : 11 ans.

Allure générale du Terre-Neuve

Chien de grande race qui se doit d’être impressionnant de force et de grande activité. le Terre Neuve doit avoir des allures dégagées, avec le corps se balançant souplement entre les pattes, ce qui fait qu’on ne peut critiquer un léger roulis à la marche. L’ossature est massive en son ensemble, mais pas au point de donner un aspect de lourdeur, d’indolence.

Proportions importantes : La longueur du corps, de la pointe de l’épaule à la pointe de la fesse, est supérieure à la distance du garrot au sol (hauteur au garrot). Le corps est compact. La femelle peut être légèrement plus longue et moins massive que le mâle. La hauteur de poitrine, du garrot à la partie inférieure de la cage thoracique, est légèrement supérieure à la distance entre la partie inférieure de la cage thoracique et le sol.

Taille : Mâle moyenne 71 cm. Femelle en moyenne 66 cm.

Poids : Environ 68 kg pour les mâles et de 54 kg pour les femelles. On recherche des sujets de grande taille mais pas au détriment de l’harmonie des formes, de la qualité générale et de la puissance de la construction ni de la beauté des allures.

Robe du Terre-Neuve

Poil : Poil double, imperméable. Le poil de couverture est de longueur moyenne et droit, sans aucune boucle. Une légère ondulation est admise. Le sous poil est doux et dense, plus dense en hiver qu’en été mais toujours présent dans une certaine mesure sur la croupe et le poitrail. Sur la tète, le museau et les oreilles, le poil est court et fin. Les membres antérieurs et postérieurs sont frangés. La queue est complètement recouverte d’un poil long et dense mais sans former de drapeau (sans franges tombantes). Le toilettage n’est pas recommandé.

Couleur : Noir, blanc et noir, marron.

Noir : La couleur traditionnelle est le noir. La couleur doit être aussi uniforme que possible, mais on admet une légère teinte bronzée. Les marques blanches sur le poitrail, les doigts et/ou à l’extrémité de la queue sont admises.

Blanc et noir : Cette variété a une importance historique pour la race. On recherchera la disposition des marques suivantes tête noire avec, de préférence, une liste blanche s’étendant sur le museau, un manteau noir avec des marques également réparties, une croupe noire et la partie supérieure de la queue de couleur noire. Les autres régions doivent être blanches et peuvent porter un minimum de mouchetures.

Marron : Cette couleur va du chocolat au bronze. Les marques blanches sur le poitrail, les doigts et/ou à l’extrémité de la queue sont admises. Les sujets marron et les sujets blanc et noir seront présentés dans la même classe que les noirs.

Tête du Terre-Neuve

Massive. La tête de la femelle a la même conformation générale, mais elle est moins massive.

Région crânienne du Terre-Neuve

Crâne : Large, au sommet légèrement bombé. L’os occipital est fortement développé.

Stop : Bien visible mais jamais très marqué.

Région faciale du Terre-Neuve

Truffe : Grande, bien pigmentée, aux narines bien développées. De couleur noire chez les chiens noirs et blanc et noir. De couleur marron chez les chiens marron.

Museau : Nettement carré, haut et modérément court, couvert d’un poil court et fin, exempt de rides. Les commissures des lèvres se voient mois elles ne sont pas excessivement prononcées.

Babines : Souples.

Mâchoires : Articulé en ciseaux ou bout à bout (en pinces).

Yeux : Relativement petits, bien enchâssés dans les orbites. Ils sont bien écartés et ne laissent pas voir la conjonctive. Ils sont de couleur brun foncé chez les noirs et les blanc et noir. Chez les chiens marron on admet des tons plus clairs.

Oreilles : Relativement petites, triangulaires, aux extrémités arrondies. Elles sont attachées bien en arrière, sur les côtés de la tête à laquelle elles sont accolées. Si on étend vers l’avant l’oreille de l’adulte, elle atteint la commissure interne de l’oeil situé du même côté.

Cou du Terre-Neuve

Fort, musclé, bien attaché aux épaules, de longueur suffisante pour permettre un port de tête digne. Le cou ne doit pas présenter de fanon excessif.

Corps du Terre-Neuve

Le squelette est massif dans toutes ses parties. Vu de profil, le tronc est haut et vigoureux.

Ligne du dessus : Droite, le dessus est ferme, du garrot à la croupe.

Dos : Large.

Rein : Fort et bien musclé.

Croupe : Large, oblique, de façon à former un angle de 30 environ.

Poitrine : Large et bien descendue. Côtes bien cintrées et bien développées.

Ligne du dessous : Presque horizontale. L’abdomen n’est jamais remonté.

Membres du Terre-Neuve

Avant-main : Les antérieurs sont droits et restent parallèles au pas et au petit trot.

Épaules : Très musclées et bien obliques.

Coudes : Bien au corps.

Métacarpes : Légèrement inclinés.

Pieds antérieurs : Grands, proportionnés au corps, bien arrondis, aux doigt serrés et solides. Les pieds sont palmés.

Arrière-main : Pour que le chien tire des charges, nage ou couvre du terrain efficacement, la poussée dépendant largement du train arrière, la conformation du Terre-Neuve dans son arrière est de première importance. le Terre Neuve faut que le bassin soit fort, large et long.

Cuisses : Larges et musclées.

Grassets : Bien angulés mais pas au point de donner l’impression que le chien s’accroupit.

Jambes : Fortes et assez longues.

Jarrets : Relativement courts, bien descendus et bien séparés, parallèles entre eux. ils ne sont ni tournés en dedans ni en dehors. Pieds postérieurs : Fermes et serrés. S’il y a présence d’ergots, ceux-ci auraient dû être enlevés.

Queue du Terre-Neuve

La queue fait fonction de gouvernail quand le Terre-Neuve nage. En conséquence, elle est forte et large à la base. En station debout, la queue pend en formant, le cas échéant, une légère courbe à l’extrémité. Elle atteint les jarrets ou les dépasse légèrement. Quand le chien est en action ou excité elle est portée droite avec une légère courbe vers le haut. Elle n’est jamais enroulée sur le dos ni recourbée vers l’intérieur entre les membres postérieurs.

Allure et mouvement du Terre-Neuve

Le Terre-Neuve a une bonne amplitude dans l’action des antérieurs et une forte poussée de l’arrière, dégageant une impression de puissance et de facilité dans les allures. Un léger roulis du dessus est naturel. A mesure que la vitesse augmente, le chien a tendance à rapprocher les membres d’un plan médian (« piste unique »), la ligne du dessus restant horizontale.