Les deux chiens Le chien tout seul
  • Exposition Vente, Toilettage et Éducation de chiots
  • entre Marseille et Aix-en-Provence.
    • Adresse : 13480 Plan de Campagne
    • T : : 04 42 02 92 06 - e-mail : marilyne@chiots.com
    • Horaires : Du mardi au dimanche de 10h à 19h
    Pékinois
    Race :

    Pékinois

    Autre nom : Epagneul Pékinois
    Classification : Groupe 9 - Section 9
    Pays d'origine : Chine
    Contactez-nous !
    Voir tous nos chiots disponibles à la vente

    Historique du Pekinois

    Les origines de cette race remontent au moins au 8ème siècle avant notre ère, puisqu’on en élevait déjà à cette époque dans le Palais Impérial, sous la dynastie des T’ang, où ils bénéficiaient d’un statut d’animal sacré. La légende veut qu’ils soient nés des amours d’un lion et d’une guenon, héritant la noblesse de l’un et le visage de l’autre. En 1860, lors de la prise de Pékin par le corps expéditionnaire anglais, l’Impératrice ordonna leur destruction afin qu’ils ne tombent pas entre les mains des « démons blancs ». Heureusement 5 chiens échappèrent au massacre et furent ramenés en Angleterre. La duchesse de Richmond fit cadeau de l’un de ceux-ci à la reine Victoria et commença l’élevage, à l’origine de tous les Pékinois actuels, et même, comble d’ironie, de ceux retournés en Chine depuis.

    Caractère du Pekinois

    Calme, indépendant, d’un naturel entier, ce chien est très attaché à son maître à qui le Pekinois voue un amour exclusif. Distant avec les étrangers, aboyeur, c’est un bon gardien, très courageux et plus efficace qu’il n’y paraît. le Pekinois garde son tempérament folâtre jusqu’à un âge avancé. En raison de son fort caractère, l’éducation devra être ferme mais avec douceur.

    Divers

    Ce chien préfère sans conteste la douceur des canapés à l’exercice physique et aux promenades. De brèves sorties suffisent largement à son bonheur. Un entretien quotidien est indispensable. La race st souvent sujette à des problèmes oculaires et dermiques, en raison des plis du cou.

    Durée moyenne de vie : 13 ans.

    Allure générale du Pekinois

    Petit chien bien proportionné, trapu, à l’expression vive et intelligente, pleine de dignité et de noblesse.

    Taille : De 15 à 25 cm (Donné ici à titre indicatif).

    Poids : Le poids idéal ne dépase pas 5 kg pour le mâle et 5,5 kg pour la femelle.

    Les mâles doivent avoir l’air petits mais on les soulève, ils surprennent par leur poids. L’ossature lourde et le corps bien construit et robuste sont des qualités essentielles à la race.

    Robe du Pekinois

    Poil : Long, droit, avec une crinière abondante formant une collerette autour du cou. Le poil de couverture est rude et le sous-poil épais. Poils longs et abondants aux oreilles, à la partie postérieure des membres, à la queue et aux pieds.

    Couleur : Toutes les couleurs et marques sont admises et également bonnes, sauf l’albinos et la couleur marron (foie). Chez les chiens pluricolores, les taches sont également réparties.

    Tête du Pekinois

    Région crânienne

    Crâne : Large et plat entre les yeux. le Pekinois n’est pas en dôme.

    Stop : Accusé.

    Région faciale

    Le profil est plat, la truffe étant disposée entre les yeux. le Pekinois est essentiel que la truffe, les lèvres et le pourtour des yeux soient pigmentés de noir.

    Nez : Court, large; les narines grandes, ouvertes et noires.

    Museau : Large et bien ridé, la mâchoire inférieure solide.

    Bouche : Lèvres bien jointives, qui ne doivent découvrir ni dents ni langue.

    Yeux : Grands, ronds, sombres et brillants. Bord des paupières noir.

    Oreilles : Cordiformes (en forme de coeur), attachées au niveau du crâne et portées accolées à la tête, avec franges longues et abondantes. Le cuir (pavillon) ne doit pas descendre plus bas que la ligne du museau.

    Corps du Pekinois

    Très court et épais.

    Dos : Droit

    Poitrine : Large, avec des côtes bien cintrées, le tronc étant suspendu entre les membres antérieurs.

    Flanc : Marqué.

    Queue du Pekinois

    Attachée haut, portée fermement, légèrement courbée sur le dos d’un côté ou de l’autre. Longues franges

    Avant-main du Pekinois

    Les membres antérieurs sont courts, épais et leur ossature est lourde. Les os de l’avant-bras sont légèrement arqués. L’épaule est bien attachée. La qualité de la construction est essentielle.

    Arrière-main du Pekinois

    Les membres postérieurs sont plus légers que les antérieurs mais solides et bien conformés. Vu de derrière, ils sont serrés mais jamais en jarrets de vache. La qualité de la construction est essentielle.

    Pieds du Pekinois

    Grands et plat et non pas ronds. Le chien se tient bien droit sur les pieds et non sur les métacarpe. Les pieds antérieurs sont légèrement tournés en dehors.

    Allures, mouvement du Pekinois

    Roulis lent et digne à l’avant, mouvement typique qu’il ne faut pas confondre avec le roulis provoqué par la laxité des épaules (mal attachées). En action, serré à l’arrière. le Pekinois est primordial que le mouvement soit parfaitement correct.