Les deux chiens Le chien tout seul
  • Exposition Vente, Toilettage et Éducation de chiots
  • entre Marseille et Aix-en-Provence.
    • Adresse : 13480 Plan de Campagne
    • T : : 04 42 02 92 06 - e-mail : marilyne@chiots.com
    • Horaires : Du mardi au dimanche de 10h à 19h
    Jack Russell Terrier
    Race :

    Jack Russell Terrier

    Autre nom : Jack-Russell
    Classification : Groupe 3 - Section 2
    Pays d'origine : Grande Bretagne
    Contactez-nous !
    Voir tous nos chiots disponibles à la vente

    Historique du Jack Russell

    Le Jack Russell Terrier tient son nom du Révérend John (dit « jack ») Russell, de Devon, qui, vers 1850, créa une souche de Fox-terriers dont le rôle était de harceler le renard au fond du terrier, sans le tuer, pour le forcer à en sortir et permettre la poursuite de la chasse.

    Depuis lors deux « variétés » se sont développées: le « Parson Russell Terrier », grand modèle, haut sur membres , carré dans ses proportions, reconnu par la FCI et le Kennel Club anglais en 1990 et le « Jack Russell Terrier », petit modèle, bas sur pattes, plus long dans ses proportions, qui était par contre exclu par le standard officiel anglais qui acceptait uniquement le grand modèle.

    Mais la reconnaissance du « petit Jack » ne tardera pas à faire son apparition : En Australie, pays où la race fut en grande partie développée, le « Jack Russell Club d’Australie » a été fondé en 1972. Un groupe d’éleveurs passionnés étaient à l’origine d’importations de Jack Russells de la Grande Bretagne, de leur croisements avec d’autres petits terriers et de l’obtention d’un type de jack différent du Parson.

    En 1991 la variété basse sur pattes a été reconnue officiellement par ANKC (Australian National Kennel Council). La Nouvelle-Zélande a été le 2ème pays à reconnaître officiellement les petits Jacks.

    Depuis 1995, l’Australie a exercé une pression au sein de la Fédération Cynologique Internationale (FCI), pour que soit reconnu son standard du Jack Russell. En 1998, l’Irlande a suivit l’exemple des australiens et a également déposé une demande de reconnaissance du petit modèle. D’autres pays membres de la FCI ont pris le relais (Hollande, Finlande et depuis peu la Belgique et la Grèce) pour une reconnaissance officielle.

    Enfin, c’est bien le standard australien qui a été accepté comme officiel en octobre 2000 et a mené à la reconnaissance de la petite variété en tant que race à part entière!

    Ainsi le « Jack » peut maintenant participer à des expositions canines. La race se maintiendra en période de « stage » pendant 10 ans et peut se voir attribuée des CAC (certificat d’aptitude au championnat).

    Caractère et tempérament du Jack Russell

    Hardi et intrépide, amical mais avec une tranquille assurance.

    Le chien ne doit pas être agressif, nerveux ou craintif. Ils doivent dégager une grande confiance en soi. Ils ont un tempérament très agréable, tout en étant fiers de leur taille et doivent avoir leur propre forte personnalité. Ils apprécient la chasse autant qu’une bonne gambade avec les enfants dans le jardin.

    Divers

    Durée moyenne de vie : De 13 à 14 ans.

    Allure générale du Jack Russell

    Terrier de travail , robuste, actif, agile, ayant une forte personnalité, avec un corps souple, de longueur moyenne. La vivacité de son mouvement va de paire avec la noblesse dans ses expressions. La caudectomie est facultative et le poil est lisse, dur ou l’intermédiaire entre les deux.

    Caractéristiques : Terrier vif, actif et alerte à l’expression ardente et intelligente.

    Taille : De 25,5cm (10 pouces) à 30,5 cm (12 pouces).

    Poids : Le poids en kg correspond à 1kg pour 5cm de hauteur au garrot, c’est -à -dire qu’un chien de 25cm doit peser approximativement 5kg et un chien de 30 cm devrait peser 6 kg.

    Robe du Jack Russell

    Poil : le Jack Russell Terrier peut être lisse, dur ou cassé et doit être imperméable, résistant et dense.

    Couleur : le Jack Russell Terrier FAUT que le blanc prédomine avec des marques noires, brun ou feu. Le brun peut aller du « citron » vers « l’acajou ».

    Tête du Jack Russell

    Le crâne doit être plat et modérément large allant en se rétrécissant vers les yeux et aboutissant à un museau large avec une très forte mâchoire. Le stop est bien défini mais peu prononcé. La distance entre la truffe et le stop doit être légèrement plus courte que du stop vers l’occiput, avec des muscles zygomatiques bien développés. La truffe est noire.

    Yeux : Petits, foncés, dégageant une expression d’intelligence et de curiosité. Ils ne seront JAMAIS proéminents et les paupières doivent être bien serrées. Le contour des paupières est pigmenté de noir. En forme d’amande.

    Oreilles : Arrondies ou tombantes, pas trop épaisses et d’une bonne mobilité.

    Bouche : Large, haute, avec des mâchoires puissantes. Lèvres bien jointives et pigmentées de noir. Les dents sont fortes et l’articulé en ciseau.

    Cou du Jack Russell

    Fort et net dans ses lignes permettant de porter la tête avec aisance.

    Corps du Jack Russell

    Proportionné, légèrement plus long que haut, c’est-à-dire que la distance entre le garrot et la base de la queue est plus longue celle du garrot au sol.

    Poitrail : Haut plutôt que large, bien dégagée du sol,de sorte que le sternum est situé à mi distance entre le garrot et le sol.

    Dos : droit.

    Côtes : Bien cintrées sur la colonne vertébrale, s’aplatissent sur les cotés, de sorte que deux mains de taille normale puissent en faire le tour derrière les coudes (périmètre de 40 à 43 cm).

    Reins : Courts, puissants et fortement musclés.

    Membres antérieurs du Jack Russell

    Epaules : Obliques, bien inclinées vers l’arrière et pas surchargées en muscles.

    Bras : De longueur suffisante pour assurer le positionnement des coudes juste sous le corps, avec le sternum bien en avant de la pointe de l’épaule.

    Avant-Bras : Ossature droite de l’épaule jusqu’au orteils, que le chien soit vu de face ou latéralement.

    Membres postérieurs du Jack Russell

    Forts et musclés, équilibrés en proportion à l’épaule.

    Métatarses : Parallèles vus de derrière, le chien étant en position de repos.

    Grassets : Bien angulés.

    Jarrets : Placés bas.

    Les membres postérieurs doivent montrer une bonne impulsion sans sautillement.

    Pieds du Jack Russell

    Ronds, durs, avec de bons coussinets, pas larges, orteils modérément arqués, tournés ni en dehors ni en dedans.

    Queue du Jack Russell

    Peut tomber au repos. Lors du mouvement, elle doit être en érection. Dans le cas où elle est amputée, l’extrémité doit être au même niveau que celui des oreilles.

    Allures, mouvement du Jack Russell

    Franc, libre, élastique.