Carlin
Nom de race :

Carlin

Autre nom : Mops Pug
Classification : Groupe 9 - Section 12
Pays d'origine : Chine

Informations :



Pour acheter un chiot Carlin, rendez-nous visite : Contactez-nous
Vous pouvez également consulter la liste de nos chiots disponibles à la vente.

Historique du Carlin

Le carlin qui existe depuis trois mille ans est d’origine chinoise, bien que les japonais revendiquent la variante noire. le Carlin existe un chien de légende en Chine, le chien de Fô qui a été souvent reproduit comme un gardien de temple que l’on disait malin comme un singe et puissant comme un dragon et qui serait l’ancêtre du Carlin. Toutefois c’est en Angleterre à la cour des rois que le Carlin trouva ses lettres de noblesses, puis sous Louis XV qu’il fut introduit à la Cour de France.

Caractère du Carlin

Les chiots possèdent plusieurs particularités physiques par rapport aux adultes, entre autres les sables naissent pratiquement noirs et éclaircissent avec le temps; de plus, la queue s’enroule au fur et à mesure de leur croissance. Toutefois, la plus grosse particularité n’est pas physique mais plutôt comportementale. En effet comme tous les chiots, le Carlin dort beaucoup, mais c’est pour mieux recharger les batteries. Et alors là, quand le Carlin se réveille, attention à la tornade blanche ou noire c’est selon. Heureusement, que tout le monde se rassure, le carlin n’est pas destructeur mais plutôt coureur de vitesse. Ceci se calme assez vite avec l’âge et la prise de poids. le Carlin faut bien que jeunesse se passe !!! Une fois passé le cap de l’adolescence, le carlin s’avère être un chien calme. le Carlin est très affectueux et ne demande qu’à faire des câlins sur le canapé avec ses maîtres. Si votre chien a été élevé dans de bonnes conditions, c’est-à-dire s’il a vécu en famille dès sa naissance, le Carlin se montrera un parfait compagnon pour tous, adultes et enfants, et adorera les autres animaux. Attention tout de même à ne pas oublier que le Carlin est un molosse miniature et qu’il faut de la fermeté dans son éducation sous peine d’avoir un chien tétu. Quoi qu’il en soit, le carlin est « à l’aise dans ses baskets », le Carlin faudra même faire attention aux autres chiens, vers lesquels le Carlin ira sans attendre de savoir s’ils sont sympas ou non.

Divers

Malgré l’impression de puissance qu’il dégage, le Carlin est rarement agressif et peut faire un gardien très acceptable.
Peu sportif, le Carlin est sensible aux grosses chaleurs.
Durée moyenne de vie : Jusqu’à 15 ans.

Allure générale du Carlin

Compact et trapu, inscrit dans un carré (Cob), le Carlin a une musculature ferme et un corps ramassé.
Poids : De 6,3 à 8,1 kg.
Taille : De 30 à 35 cm (donné ici à titre indicatif).

Robe du Carlin

Poil : Fin, lisse, doux, court et brillant. le Carlin n’est ni dur ni laineux.
Couleur : Argent, abricot, fauve ou noir. Chaque couleur est nettement définie afin que le contraste soit complet entre la couleur de la robe, la « trace » (raie noire s’étendant de l’occiput à la queue) et le masque. Les marques sont nettement définies. Le museau ou masque, les oreilles, les grains de beauté sur les joues, la marque du pouce ou losange sur le front et la raie sur le dos (trace) sont aussi noirs que possible.

Tête du Carlin

Crâne : Rides clairement dessinées.
Gueule : Le museau est court, tronqué, non retroussé. Léger prognathisme inférieur. La mâchoire inférieure large.
Yeux : De couleur foncée, très grands et de forme globuleuse. Expression douce, à la fois soucieuse et affectueuse.
Oreilles : Minces, petites, douces au toucher comme le velours.
Deux formes sont admises: l’oreille en rose (petite oreille tombante qui se replie en arrière pour découvrir le conduit externe) et l’oreille en bouton: le pavillon retombe en avant, l’extrémité étant tout contre le crâne de façon à couvrir l’orifice et dirigé vers l’oeil. L’oreille en bouton est préférée.

Cou du Carlin

Légèrement galbé de façon à rappeler dans son profil supérieur la forme convexe d’un cimier, fort, épais, d’une longueur suffisante pour porter fièrement la tête.

Corps du Carlin

Pieds : Légèrement ronds, aux ongles noirs, les doigts bien séparés.
Avant main : Les membres antérieurs sont très forts, droits, de longueur modérée, bien sous le corps.
Les épaules sont bien obliques.
Corps : Court et cob. la poitrine est large et pourvue de bonnes cotes.
La ligne du dessus est droite. Elle n’est ni voussée (dos de carpe), ni plongeante.
Arrière main : Les membres postérieurs sont très forts, de longueur moyenne. Le grasset est bien angulé.
Les membres sont bien sous le corps, droits et parallèles quand ils sont vus de derrière.
Pieds : Pas aussi longs que des pieds dits « de lièvres », pas aussi ronds que des pieds dits « de chat ». Doigts bien séparés. Les ongles sont noirs.

Queue du Carlin

(Dite Spire) Attachée haut, formant une boucle aussi serrée que possible sur la hanche. La double boucle est très recherchée.

Allure et mouvement du Carlin

Vu de devant les antérieurs doivent se lever et se poser à l’aplomb de l’épaule, les pieds restants bien dirigés vers l’avant, sans tourner ni en dedans, ni en dehors. Vu de derrière le mouvement est également dans l’axe du corps. Action puissante des antérieurs qui se portent bien en avant. Les postérieurs se déplacent librement en mettant bien en jeu l’articulation du grasset. L’allure est caractérisée par un léger roulis du train arrière.