Berger Allemand
Nom de race :

Berger Allemand

Autre nom : German Shepherd
Classification : Groupe 1 - Section 1
Pays d'origine : Allemagne

Informations :



Pour acheter un chiot Berger Allemand, rendez-nous visite : Contactez-nous
Vous pouvez également consulter la liste de nos chiots disponibles à la vente.

Historique du Berger Allemand

Cette race est aujourd'hui la plus répandue dans le monde et est apparue sous sa forme actuelle vers la fin du 19ème siècle, grâce au formidable travail du capitaine allemand Max von Stéphanitz. Créée à partir de différents chiens de berger, cette race connut une dernière amélioration en 1893 par du sang de Berger écossais. Son origine remonte pourtant à des temps très anciens, puisque déjà Tacite l'évoquait dans ses écrits. Son éventuelle descendance du loup d'Europe du Nord est pourtant rejetée par le Club du Berger Allemand. Quoi qu'il en soit, ce chien exceptionnel possède tant de qualités propres que l'on ne peut que l'admirer.

Caractère du Berger Allemand

De tempérament souple mais vif, assez dominateur, le Berger Allemand se laisse cependant facilement dresser, même s'il ne connaît qu'un seul maître. Courageux, intelligent, obéissant, fidèle jusqu'à l'extrême, le Berger Allemand n'hésitera pas à défendre sa famille même s'il n'a pas été éduqué en ce sens. Nanti d'un nez parmi les plus fins de la race canine, le Berger Allemand est le roi du pistage. Affectueux, doux, protecteur et patient avec les enfants, on peut également lui confier un troupeau. On ne compte d'ailleurs plus les tâches qui lui sont affectées dans notre société, que ce soit en qualité de chien policier, chien de garde, chien d'avalanche ou chien d'aveugle, entre autres. Autant de missions qu'il remplit avec une rare efficacité. Ce chien d'un naturel paisible s'acclimate très bien en appartement, à condition de se dépenser chaque jour.

Divers

Durée moyenne de vie : jusqu'à 13 ans, parfois plus.

Allure générale du Berger Allemand

Il existe plusieurs variétés de Berger allemand, en particulier celles à poil long ou à poil ras. De plus en plus, et dans de nombreux pays, c'est la variété à poil ras qui est seule acceptée dans les concours. La tête est plutôt mince et s'affine encore en descendant jusqu'à la truffe noire. Les dents puissantes sont parfaitement jointives. Les oreilles droites, de taille moyenne, parfois frangées. L'oeil légèrement en amande mais non proéminent. Le cou bien musclé. Le dos est plus long que haut, avec un arrière-train plus bas que le garrot. La poitrine profonde et les cuisses musclées. La queue basse est plus fournie que le reste du corps. Le Berger allemand est par définition l'une des plus belles et élégantes races canines. Proportions importantes : La longueur du tronc dépasse la hauteur au garrot de 10 - 17%.
Taille : Mâles 60 à 65 cm - Femelles 55 à 60 cm.
Poids : Mâle 30 à 40 kg - Femelle 22 à 32 kg.

Robe du Berger Allemand

Peau : Elle est (souplement) appliquée sans former de plis.
Poil : Le pelage correct du Berger allemand est un poil double avec sous-poil. Le poil de couverture doit être aussi dense que possible, droit, rude et bien couché. Le poil est court sur la tête y compris la face interne du pavillon des oreilles, sur la face antérieure des membres, sur les pieds et sur les doigts; le Berger Allemand est un peu plus long et plus fourni sur le cou. A la face postérieure des membres le Berger Allemand s'allonge jusqu'au niveau du carpe ou du jarret, en formant des culottes d'ampleur modérée derrière les cuisses.
Couleur : Noir, avec des marques brun rouge, brunes ou jaunes jusqu'à gris clair. Noir et gris unicolore, le gris étant charbonné (ombré). Manteau et masque noir. De petites taches blanches discrètes sur le poitrail ou une coloration très claire à la face interne des membres sont tolérées, mais pas recherchées.
La truffe doit être noire dans toutes les variétés de couleur. L'absence de masque, des yeux clairs à perçants, des marques claires à blanchâtres sur le poitrail et à la face interne des membres, des ongles d'une couleur claire et le bout de la queue rouge seront pénalisés en tant que signes de pigmentation insuffisante. Le sous-poil est d'un gris léger; le blanc n'est pas admis.

Tête du Berger Allemand

Elle est cunéiforme, bien proportionnée à la taille (sa longueur est à peu près égale aux 40% de la hauteur au garrot), sans être lourde ni trop allongée, sèche dans son aspect général et d'une largeur modérée entre les oreilles. De face et de profil, le front n'est que peu bombé, sans ou avec un sillon médio-frontal faiblement marqué. Le rapport entre la longueur du crâne et celle du chanfrein est de 1:1. La largeur du crâne doit être à peu près égale à sa longueur. Vu de dessus, des oreilles au bout du nez, le crâne va en s'amenuisant régulièrement; par une dépression crânio-faciale (stop) inclinée, mais pas très prononcée, le Berger Allemand se raccorde à un museau en forme de coin. Les mâchoires supérieures et inférieures sont fortement développées. Le chanfrein est rectiligne; un chanfrein camus (concave) ou busqué n'est pas souhaité. Les lèvres, bien tendues et jointives, sont de couleur foncée. Truffe : Doit être noire. Denture : Elle doit être robuste, saine et complète (42 dents selon la formule dentaire). Le Berger allemand a un articulé en ciseaux, c'est-à-dire que les incisives supérieures viennent se placer en ciseaux devant les incisives inférieures. L'articulé en tenailles, le prognathisme supérieur et le prognathisme inférieur constituent des défauts, de même que la présence d'espaces libres trop importants entre les dents (dents écartées). Une arcade incisive rectiligne est également un défaut. Les maxillaires doivent être fortement développés, pour assurer une profonde implantation osseuse des dents. Yeux : De grandeur moyenne, en amande, quelque peu obliques et non proéminents. Leur couleur doit être aussi foncée que possible. Des yeux clairs et perçants qui modifient l'expression naturelle du chien ne sont pas souhaités. Oreilles : Le Berger allemand a des oreilles dressées de grandeur moyenne, portées bien droites et symétriques (pas tirées latéralement en position oblique); avec leur pavillon tourné vers l'avant, elles se terminent en pointe. L'oreille semi-dressée ou tombante sont des défauts. Quand le chien est au repos ou en action, une oreille portée couchée vers l'arrière n'est pas un défaut.

Cou du Berger Allemand

Robuste, bien musclé et sans laxité de la peau de la gorge (fanon). le Berger Allemand forme avec le tronc (horizontale) un angle d'environ 45°.

Tronc du Berger Allemand

La ligne du dessus va sans rupture visible depuis l'encolure bien sortie en passant par le garrot bien développé et par le dos très légèrement incliné vers l'arrière à la croupe légèrement oblique. Le dos est ferme, robuste et bien musclé. Le rein est large, fortement développé et bien musclé. La croupe, longue et légèrement oblique (angle d'environ 23° sur l'horizontale) doit se fondre dans l'attache de la queue sans solution de continuité de la ligne du dessus.

Poitrine du Berger Allemand

Elle doit être modérément large avec un sternum aussi long et bien marqué que possible. La hauteur de la poitrine doit mesurer environ les 45 à 48 % de la hauteur au garrot. Les côtes doivent être modérément cintrées. Un thorax en tonneau est tout aussi défectueux qu'un thorax aux côtes plates.

Queue du Berger Allemand

Elle atteint au moins le jarret, mais ne doit pas dépasser le milieu du métatarse; le poil à sa face inférieure est un peu plus long; elle est portée tombante en décrivant une légère courbe; quand le chien est excité ou en action, elle se relève davantage, mais sans aller au-dessus de l'horizontale. Toute correction chirurgicale est interdite.

Membres antérieurs du Berger Allemand

Vu de tous les côtés, les antérieurs sont d'aplomb; vus de devant, ils sont parfaitement parallèles. L'omoplate et le bras sont de même longueur et bien appliqués contre le tronc grâce à une musculature puissante. L'angle formé par l'omoplate et le bras mesure idéalement 90°, pratiquement jusqu'à 110°. Ni en station ni en action, les coudes ne doivent être décollés ou serrés. Vus de tous les côtés, les avant-bras sont droits et parfaitement parallèles entre eux, secs et dotés de muscles fermes. La longueur des métacarpes mesure environ un tiers de celle de l'avant-bras; le Berger Allemand forme avec ce dernier un angle d'environ 20 à 22°. Aussi bien un métacarpe trop incliné (plus de 22°) qu'un métacarpe trop droit (moins de 20°) sont préjudiciables à l'utilité du chien, tout spécialement en ce qui concerne sa capacité d'endurance. Les pieds sont arrondis, les doigts sont bien serrés et arqués, les coussinets sont durs sans tendance à se crevasser; les ongles sont robustes et de couleur sombre.

Membres postérieurs du Berger Allemand

Les postérieurs sont légèrement inclinés vers l'arrière, tout en restant, vus de derrière, parallèles entre eux. La cuisse et la jambe sont d'une longueur presque identique et forment un angle d'environ 120°. Les cuisses sont puissantes et bien musclées. Les jarrets sont fermes et robustes; le métatarse, sous le jarret, est perpendiculaire au sol. Les pieds ont les doigts serrés, légèrement arqués; les coussinets sont durs et de couleur foncée; les ongles sont robustes, courbes et également de couleur sombre.

Allure du Berger Allemand

Le Berger allemand est un trotteur. Les angulations et la longueur des membres doivent être si bien équilibrées que, sans oscillation notable de la ligne du dessus, les postérieurs peuvent s'engager vers l'avant sous le corps et les antérieurs couvrir un terrain égal. Toute tendance à une surangulation des postérieurs diminue la fermeté et l'endurance, et est préjudiciable aux capacités d'utilisation du chien. En présence de rapports corrects entre la structure générale et les angulations, on obtient des allures de grande amplitude au ras du sol sans signe apparent d'effort. Au trot, régulier et calme, la tête tendue vers l'avant et la queue légèrement relevée forment, de la pointe des oreilles par la nuque et le dos jusqu'au bout de la queue, une ligne du dessus souple, harmonieuse et ininterrompue.